[French] Interview “C’est à vous!” (MEDEF Paris)

c'est à vous medef paris

Interview de Paul-Henri Pillet, Chief Operating Officer de Gatling Corp, dans “C’est à vous!”, le magazine du MEDEF Paris, dans le numéro 47 de Janvier 2018.

Des applications web plus performantes grâce à Gatling Corp

Bien des entreprises sont aujourd’hui dépendantes du web pour leur activité. Grâce à la solution de test de performance pour application web de Gatling Corp, start-up française en très forte croissance à l’international avec plus d’un million de téléchargements de leur solution, les entreprises sécurisent leur scalabilité, comme leur chiffre d’affaires. Entretien avec Paul Henri Pillet, Directeur des opérations et associé.

Que proposez-vous exactement ?

Notre outil de test de performance pour applications web sert à prévoir le comportement d’une application soumise à une très forte utilisation et d’anticiper les difficultés potentielles de ralentissement voire de crash, représentant un manque à gagner important pour l’entreprise. Tout le monde s’est déjà arraché les cheveux face à un site trop lent ou qui ne répond plus. Cela peut être le cas d’un site de e-commerce en période de soldes, du site web d’une start-up qui s’écroule après un passage au JT, ou du lancement très médiatisé d’un nouveau site ou d’une nouvelle offre. Notre solution vise à mettre la performance au cœur de la stratégie des entreprises.

 

“Notre outil de test de performance pour applications web sert à prévoir le comportement d’une application soumise à une très forte utilisation et d’anticiper les difficultés potentielles de ralentissement voire de crash, représentant un manque à gagner important pour l’entreprise”

Paul-Henri Pillet COO Gatling Corp
Paul-Henri Pillet, COO de Gatling Corp
 

À qui s’adresse votre offre de service ?

Gatling est au départ un projet open-source, développé par Stéphane Landelle. Ce qui nous a frappé, c’est que notre communauté était composée de tout type de société, quelle que soit leur taille et quel que soit leur secteur d’activité. Pour répondre davantage aux évolutions des usages du web mais aussi aux évolutions du développement applicatif, toujours plus intégré et toujours plus automatisé, nous avons développé une version entreprise, Gatling Frontline. Nous proposons ainsi une solution prête à l’emploi, permettant de faire de tests de très grande ampleur, d’avoir des rapports d’une très grande précision et d’aller beaucoup plus loin dans l’automatisation des cycles de développement.

Quelle est votre méthodologie ?

Il s’agit d’accompagner nos clients sur les bonnes pratiques de test. C’est cet accompagnement qui nous permet de faire évoluer rapidement notre outil et d’avoir une expertise étendue du test de performance, quel que soit le contexte. Beaucoup partent du principe que la plus-value de notre accompagnement est exclusivement technique, mais dans la grande majorité des cas nous passons une grande partie du temps à interagir avec les différents acteurs de l’entreprise : les développeurs, les chefs de projet, les métiers, le marketing, la communication et parfois même le top management. Nous créons du lien entre les différentes fonctions de l’entreprise parce que la performance est l’affaire de tous. Notre version entreprise, Gatling FrontLine, répond à ce besoin de mettre le test de performance au service et à l’échelle de toute une organisation. Notre philosophie s’articule autour de deux objectifs : rendre tous nos utilisateurs et nos clients autonomes dans la mise en place et la réalisation de leurs tests ; puis ouvrir la voie à l’automatisation complète de leurs tests. L’automatisation est au cœur des problématiques actuelles des entreprises. On parle aujourd’hui beaucoup d’intégration continue et de DevOps, qui sont des thématiques liées à l’automatisation, et à raison : c’est ce qui fait les grands succès mondiaux d’aujourd’hui.

À quels enjeux faites-vous face dans votre secteur ?

En termes de R&D, notre outil doit évoluer à la même vitesse que les technologies du web. Nous sommes donc présents sur des sujets comme HTTP/2 ou l’Internet des Objets. Il faut aussi aller plus loin dans l’automatisation des processus de développement, en faisant évoluer nos solutions vers toujours plus d’agilité et plus d’intégration avec les outils de l’usine logicielle des entreprises. Mais aussi, plus globalement, il est important de vulgariser la problématique de test de performance toujours méconnue, de convaincre les entreprises qu’elles ont tout à gagner à passer du temps à mettre ces tests en place. Nous avons une audience vraiment mondiale et des demandes du monde entier qu’il faut pouvoir accompagner. Pour adresser ses enjeux, nous avons lancé une levée de fond, en 2018, de 3 M€ qui doit nous aider à accompagner une croissance toujours plus forte à l’international.